Mgr Schneider dénonce les «nouveaux pharisiens» et le néo-paganisme infiltré du Synode sur la Famille

S.E.R., Mgr Athanase Schneider, évêque auxiliaire d'Astana (Kazakhstan)

S.E.R., Mgr Athanase Schneider, évêque auxiliaire d’Astana (Kazakhstan)

Dans une entrevue à un site web polonais, Polonia Christiana, Mgr Athanase Schneider, évêque auxiliaire au Kazakhstan n’a pas hésité à dénoncer la manipulation du Synode par l’aile progressiste abondant ainsi dans le même sens que certains Pères synodaux tels le cardinal Burke.

En plus de son franc-parler sur le détestable rapport intérimaire, Mgr Schneider présente dans cette entrevue une véritable pastorale pour les familles catholiques – une bonne exposition de la foi et des groupes de catholiques fidèles au Magistère -; applaudit les catholiques qui proclamèrent les vérités immuables provenant de la bouche même du Seigneur et il dénonce les «nouveaux pharisiens» qui essaient de trouver une manière de rendre leur extérieur propre et conforme au monde, alors que leur intérieur se donne à toutes sortes de perversions.

Mgr Schneider rappelle plusieurs points sur lesquelles il avait élaboré lors de son entrevue avec la Société pour la messe traditionnelle en Angleterre (que nous avions traduite ici), notamment l’étendue de la haine du monde et sa propension à désirer que tous se conforment à sa doctrine néo-païenne entre autres à travers la pression médiatique.

La longue entrevue a été réalisée en anglais par la journaliste Izabella Parowicz; nous avons traduit quelques extraits:  Lire la suite

Advertisements

Article choc de Patrick Archbold: «La vérité à propos de cette crise»

ellis-island-staute-liberty-poor

[Par M. Patrick Archbold]

La vérité à propos de cette crise

Je crois qu’il est bien temps que nous parlions franchement à propos de ce qui se produit réellement au sein de l’Église. Il est très probable que nous arrivions au dénouement de cette horrible pièce de théâtre d’une centaine d’années dont le Synode sur la famille, qui se déroule présentement à Rome, est peut-être la première scène de l’acte final. Nous avons spéculé et débattu à l’infini à propos de qui est avec le cardinal Kasper et de ceux qui ne le sont pas et qui s’interjetteront ou qui resteront silencieux, et aussi où se termine la doctrine et où commence la praxis pastorale. Entre-temps, une «sombre et fausse église» telle que prédit par la bienheureuse Anne Catherine Emmerich, qui a continué à croître au sein de l’Église depuis un siècle, poursuit son libre progrès.

Nous avons plusieurs cardinaux et évêques de la Sainte Église catholique qui mettent publiquement la Loi de Dieu en opposition avec Sa miséricorde! Nous avons des cardinaux et des évêques qui disent que les mots mêmes de Jésus, la même seconde personne de la Trinité qui a souffert et mourut pour que nous puissions vivre, n’expriment pas assez d’amour.

Ajoutez à cela les expressions quotidiennes d’indifférentisme et toutes les autres facettes du modernisme (voir Pascendi Dominici Gregis) qui sont promulguées non seulement sans aucune crainte de réprobation, mais qui sont plutôt louangées.

Dire de telles choses et promouvoir un tel raisonnement est une coopération avec le Diable, le Diable qui ne tient qu’à détruire l’Église. À savoir si ces gens le font en connaissance de cause ou non, je ne puis le dire, mais je puis dire que cela est diabolique.  Lire la suite

Le «faux prophète» Enzo Bianchi nommé au Conseil pour l’unité des chrétiens

Enzo Bianchi

Enzo Bianchi

(Vatican) Le pape François a nommé un nouveau membre et consulteur au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Personne n’avait considéré sérieusement la possibilité que le Pape argentin puisse nommer des catholiques traditionnels sur cet important conseil. Qu’Enzo Bianchi, prieur non-clérical de groupe œcuménique du «Monastère de Bose» qu’il a fondé, reçoive une telle faveur papale est vraiment stupéfiant.  Lire la suite

L’intégrale de l’entrevue avec Mgr Schneider. Partie II

schneider-in-oxford

Mgr Schneider avec des étudiants à Oxford (R.-U.)

[Vous trouverez ci-bas notre traduction de la suite de l’entrevue donnée par Mgr Athanase Schneider lors de son récent voyage en Angleterre. Pour la première partie de l’entrevue, cliquez ici. Les photos sont de M. Joseph Shaw, président de la LMS.]

Q: Entrevoyez-vous une scission au sein de l’Église?

Mgr Schneider (MS): «Malheureusement, depuis quelques décennies, certains membres du clergé ont accepté ces idées du monde. Toutefois, ils les suivent maintenant publiquement. Alors que ces choses continuent, je crois qu’il y aura une scission intérieure au sein de l’Église de ceux qui sont fidèles à la foi de leur baptême et de l’intégrité de la foi catholique. Il y aura une scission avec ceux qui endossent l’esprit de ce monde et il y aura une scission claire, je crois. On peut imaginer que les catholiques, ceux qui restent fidèles à la vérité catholique immuable, pourraient faire l’objet, pour un temps, de persécution ou de discrimination même de la part de ceux qui ont du pouvoir dans les structures extérieures de l’Église. Mais les portes de l’enfer, i.e. l’hérésie, ne prévaudront pas contre l’Église et le Magistère suprême promulguera certainement une déclaration doctrinale sans équivoque, rejetant toute collaboration avec les idées néo-païennes de changer le VIe commandement, le sens de la sexualité et de la famille. Lire la suite

L’intégrale de l’entrevue avec Mgr Schneider. Partie I

Mgr Schneider à la conférence de la LMS

Mgr Schneider à la conférence de la LMS

[Voici l’entrevue intégrale de Mgr Schneider avec Mme Sarah Atkinson, journaliste indépendante et éditrice du magasine Mass of Ages. L’intégrale de l’entrevue, qui est une transcription, a été publiée originellement en anglais sur le site de la Latin Mass Society of England and Wales (Société pour la messe traditionnelle d’Angleterre et du Pays de Galles). Nous la traduisons ici avec permission. Les photos sont de M. Joseph Shaw, président de la LMS.]

Mgr Schneider (MS): «À ma connaissance et selon mon expérience, la blessure la plus profonde de la crise actuelle de l’Église est la blessure eucharistique, les abus au Saint-Sacrement.

Plusieurs gens reçoivent la Sainte Communion dans un état de péché mortel objectif…Ceci se répand dans l’Église surtout dans le monde occidental. Là-bas, les gens vont rarement à la Sainte Communion avec une préparation suffisante.

Certains gens qui vont à la Sainte Communion vivent dans des situations morales irrégulières qui ne correspondent pas à l’Évangile. Sans être mariés, ils vont à la Sainte Communion. Ils peuvent être divorcés et vivent dans un nouveau mariage, un mariage civil et ils vont néanmoins à la Sainte Communion. Je crois que cela est une situation, très, très grave.

Il y a aussi la question de la réception objectivement irrévérente de la Sainte Communion. La soi-disant manière nouvelle et moderne de recevoir la Sainte Communion directement dans la main est très sérieuse, car cela expose le Christ à une énorme banalité.  Lire la suite

Selon Mgr Schneider, l’Église est dans sa quatrième grande crise

Son Excellence, Mgr Athanase Schneider

Son Excellence Mgr Athanase Schneider

Avant les ordinations de la Fraternité sacerdotale Saint Pierre (FSSP) à Omaha que nous avions rapportées ici, Mgr Athanase Schneider fut en tournée en Angleterre pour une série d’allocutions et de conférences. Le Catholic Herald a rapporté les propos de Mgr Schneider lors d’une entrevue que celui-ci a donnée. La clarté et la précision des paroles de l’évêque auxiliaire sont frappantes surtout si elles sont mises en exergue avec l’imprécision et la confusion des discours faussement «pastoraux» de la majorité des évêques d’aujourd’hui.

Voici quelques extraits que nous avons traduits: Lire la suite

Dénonciation du modernisme au Saguenay: réactions des catholiques libéraux

Mgr André Rivest, évêque de Chicoutimi, QC

Mgr André Rivest, évêque de Chicoutimi, QC

Un auteur du nom de J. Lamirande, du diocèse de Chicoutimi, a dénoncé sur un blogue nationaliste l’infiltration moderniste du Diocèse. Les faits qui y sont révélés sont malheureusement bien connus des catholiques québécois: des agents pastoraux avec une extrême latitude, promotion du panthéisme, du relativisme, dénonciation de toute injustice sauf bien sûr concernant les refus injustifiés contre la messe traditionnelle, etc.

Nous avions déjà déploré ici le refus de Mgr Rivest de permettre une messe traditionnelle au sein de son Diocèse et ce bien que la demande était bien étoffée.

Un agent de pastoral, M. Jocelyn Girard, du Diocèse a décidé de répliquer dans un billet intitulé «Faut-il opposer progressisme et traditionalisme?» à l’énumération des agissements modernistes à Saguenay via son blogue libéral Culture et foi. Quelques extraits suffisent pour démontrer le caractère flagrant des hérésies qui y sont défendues surtout au sein de la deuxième section de son article, «Quelle Église pour ce siècle?». Lire la suite