Le «faux prophète» Enzo Bianchi nommé au Conseil pour l’unité des chrétiens

Enzo Bianchi

Enzo Bianchi

(Vatican) Le pape François a nommé un nouveau membre et consulteur au Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Personne n’avait considéré sérieusement la possibilité que le Pape argentin puisse nommer des catholiques traditionnels sur cet important conseil. Qu’Enzo Bianchi, prieur non-clérical de groupe œcuménique du «Monastère de Bose» qu’il a fondé, reçoive une telle faveur papale est vraiment stupéfiant. 

M. Bianchi appartient à l’aile progressiste et a-dogmatique de l’Église qui interprète le concile de Vatican II et les papes post-conciliaires de la manière qui leur plaise. Mgr Antonio Livi, qui a critiqué la théologie de Bianchi dans différents articles, n’hésitait pas à appeler le prieur de Bose, un «faux prophète». Pour M. Bianchi, comme membre d’un christianisme horizontal et anthropocentrique, la seule voie du Salut «s’impose par un quête démagogique de la paix, une fraternité universelle illusoire et une solidarité laïcisante» selon l’historienne catholique Cristina Siccardi. C’est ainsi que l’enfant chéri des médias de gauche est nommé consulteur au Conseil pour l’unité.

Source: Eponymous Flower
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s