Association de clercs de St Grégoire le Grand; nouvelle communauté de la tradition

Les fondateurs de l'ACSGG

Les fondateurs de l’ACSGG

Il y eut au sein de l’Institut du Bon-Pasteur de nombreux moments tumultueux. Le calme fut rétabli par Rome, mais au prix de la création par des séminaristes et des prêtres de l’Institut de l’Association de clercs Saint Grégoire le Grand (ACSGG), une nouvelle communauté. Une reconnaissance canonique n’est toujours pas disponible.

L’Institut fut érigé canoniquement en 2006 par la Commission pontificale Ecclesia Dei. Le fondateur et supérieur général, Philippe Laguérie et les premiers membres du jeune institut provenaient de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X. Une visite apostolique par le secrétaire de la Commission pontificale Ecclesia Dei, l’archevêque Mario Pozzo. a menée au conflit interne. Entre autres, Rome demanda une approche plus positive dans la formation des prêtres en ce qui concerne Vatican II et un changement dans les statuts de l’Institut au sein desquels la désignation du rite traditionnel comme «rite exclusif» de l’Institut et «rite propre à l’Institut» devait être changée. 

Un conflit allumé par l’interférence de Rome

Un conflit interne s’embrasa sur la question de l’identité de l’Institut. Une majorité des jeunes membres de l’Institut luttèrent lors du chapitre général de 2013 contre une interférence romaine et choisit l’abbé Roch Perrel comme supérieur général. Le fondateur et ancien supérieur général, l’abbé Laguérie lutta lors de cette élection avec l’appui de Rome. Il mit en garde les membres de l’Institut d’un conflit interne et d’une rébellion contre Rome. L’élection fut déclarée invalide et l’abbé Laguérie fut restitué comme supérieur général. Sous la supervision d’Ecclesia Dei, un nouveau chapitre général fut convoqué le 12 septembre 2013 et ce chapitre confirma l’élection de l’abbé Laguérie comme supérieur général pour six ans.

Qu’arriva-t-il au groupe de prêtres et de séminaristes qui menèrent la résistance de 2013? La majorité acquiescèrent aux décisions prises par Rome.

Quatre appels à Rome: deux «réponses»

Toutefois, quatre prêtres de l’Institut allèrent à la Pénitencerie apostolique à Rome avec quatre demandes sur différentes questions. Au même moment arrivèrent deux décisions sur des appels formulés auparavant.

Un premier appel – contenant surtout la demande de connaître certains documents inhérents à la controverse – reçut une réponse négative (Protocole 48 339 / 13 CA PICTAVIEN. Electionis, Rev. dus St Carusi – Pontificia Commissio Ecclesia Dei du 17 septembre 2013).

Le second appel était dirigé contre la répétition de l’élection du conseil général et les interventions au sein du corps électoral et il fut initialement admis par la Pénitencerie apostolique.

Appels périmés car ils ont dépassé le temps alloué et par manque d’argent

Le 11 décembre 2013, les demandeurs furent informés, dans une lettre datée du 30 novembre, que leur appel était périmé. Il le fut car la date limite fut dépassée et les aspects financiers ne furent pas remplis. Le requérant avait un manque de salaire, car pendant des mois il ne reçut rien de l’Institut et il demanda donc une allocation comme requérant public ce qui lui fut refusé. Le rejet de l’appel ne fut transmis que 30 jours après la date limite alors que celui-ci justifie le rejet par le dépassement de la date limite. Cette procédure évoque les meilleurs tours de passe-passe bureaucratique. Que l’appel fut rejeté pour cause de manque de fonds, rend l’acclamation, maintenant populaire, «d’Église pauvre pour les pauvres» plutôt amère.

D’autres signes furent interprétés de manière négative par les prêtres et les séminaristes qui résistèrent l’intervention de Rome. Dans une lettre circulaire datée du 11 novembre 2013, il fut communiqué aux prêtres de l’Institut que le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux, serait la référence canonique de l’Institut. Dans l’Archidiocèse se trouvent les quartiers généraux de l’Institut et d’autres installations. D’après la lettre circulaire, il n’est pas clair si le cardinal Ricard est une sorte de «visiteur apostolique permanent» ou un «commissaire». L’édition de septembre/octobre du magasine maçonnique Franc-maçonnerie rapporta que le cardinal Ricard exhorta ses prêtres à assister à des réunions franc-maçonnes, car, faisant allusion au Pape François, la franc-maçonnerie est une «périphérie existentielle».

Association de clercs Saint Grégoire le Grand: cinq priorités

Les requérants épuisèrent tous les recours pour reconnaître, comme ils l’écrivirent, un signe de la Providence. «Après avoir tous réfléchis, nous sommes venus à la conclusion qu’il était temps de partir.» Le groupe décida de rester ensemble et de former leur propre communauté pour préserver l’identité de l’Institut du Bon-Pasteur sous une autre forme.

Ils fondèrent l’Association de clercs Saint Grégoire le Grand pour ainsi apporter leur «contribution à la tradition catholique». La nouvelle communauté se concentre sur cinq priorités:

1. La formation de séminaristes selon la tradition de l’Église.
2. Le blogue Disputationes Theologicae ,publié en français et en italien, comme outil de «critique constructive».
3.Vie de prière commune: «spécialement pour le triomphe de la Foi, pour l’Eglise et pour les âmes, lesquelles se trouvant dans une grande épreuve ont besoin particulièrement de prières insistantes».
4. Le maintient de la messe traditionnelle: «avec une grande confiance dans les fruits du Saint Sacrifice de l’Autel».
5. L’usage du confessionnal, un service que l’ACSGG offre aux diocèses.

Ceux qui signèrent l’explication [NDLR: aussi reproduite ici sur TradiNews] furent MM. les abbés Louis-Numa Julien (France) et Stefano Carusi (Italie) et les séminaristes polonais Łukasz Zaruski et Bartholomew K. Krzych.

Source: Eponymous Flower
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Une réflexion sur “Association de clercs de St Grégoire le Grand; nouvelle communauté de la tradition

  1. Ping : Notions romaines | L’interdiction de Mgr Olson

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s