Elvis Presley, les processions de l’offertoire et le missel de 1965

384_Offertory_Procession_1945_preview

Processions de l’offertoire et messe versus populum

[Par M. Jeff Ostrowski]

En 2013, nous avions scanné et rendu disponible la version complète du missel de 1965. Ce missel suscita beaucoup d’intérêt auprès de ceux qui cherchent à comprendre les rites réformés. Une vidéo incroyable portrayant une procession de l’offertoire dans les années 60 est récemment venue à ma connaissance :

Vidéo: Elvis Presley et le missel de 1965

Au bas de l’article, vous constaterez que les processions de l’offertoire et la messe « versus populum » débutèrent bien avant les années 60 à certains endroits. Les liturgistes progressistes des années 40 justifièrent les processions de l’offertoire en disant que « les rubriques ne les interdissent pas spécifiquement ». Toutefois, quand des prêtres aujourd’hui essaient de réintroduire des pratiques traditionnelles via un « enrichissement mutuel [entre les deux formes du rite romain]», ces mêmes liturgistes progressistes se plaignent. Une attitude de deux poids, deux mesures semble être à l’œuvre ici.

Bref, j’aimerais souligner trois points à propos de cette vidéo*.

  1. Une force des plus destructrice à l’œuvre après le Concile de Vatican II a été cette « faille juridique » qui permet aux musiciens de substituer alius cantus congruus ( « toute autre chose appropriée ») les Propres officiels assignés par l’Église. Seul récemment des livres tels le missel St-Isaac-Jogues ont rendu ces textes officiels accessibles aux congrégations. Il est à espérer que beaucoup plus de paroisses vont songer à utiliser ces textes assignés (en vernaculaire ou en latin).
  2. Les gens justifient alius cantus congruus au nom de « ceux qui participent à la messe ». Ce qu’ils ne réalisent pas c’est que quand nous remplaçons les textes officiels et que nous chantons quelque chose d’autre – comme Elvis dans la vidéo – nous ne participons plus à la messe de la manière souhaitée par les Pères conciliaires.
  3. Chaque chose à une signification. Chacune d’entre elles. Si nous éliminons les Propres de la messe, nous devons les remplacer par quelque chose. Ainsi donc, nous ne pouvons pas blâmer Elvis pour ce qu’il a fait dans cette vidéo.

PS : Une recherche rapide sur Google m’a apprise que cette vidéo est tirée du film Change of Habit. Évidemment, un film n’est pas réel, mais dans ce cas-ci, cette vidéo nous donne une idée des changements des années 60.

***

NOTE : Concernant le point 1, la Présentation générale du missel romain (PGMR) affirme que tout texte de substitution doit être approuvé par l’évêque de l’endroit. Le Comité de la liturgie de la Conférence des évêques des États-Unis (CEEU) – en claire contradiction avec la PGMR – a déclaré que cette exigence peut être ignorée. Toutefois, certains canonistes ont affirmé que la CEEU n’a pas le pouvoir de renverser la décision de la PGMR. De plus, les réponses officielles du Conseil pontifical pour les textes législatifs semblent soutenir cette opinion.

Source: Corpus Christi Watershed
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s