Terres épiscopales: le monde fantastique des évêques italiens

Source: Papalepapale.com

Source: Papalepapale.com

Un site catholique traditionaliste italien a rapporté l’étendue de la corruption des évêques italiens par le biais d’un article de M. l’abbé Ariel S. Levi di Gualdo. L’abbé di Gualdo est reconnu pour son franc-parler et son intégrité. Il n’a pas manqué de dénoncer le lobby homosexuel influent au sein du Vatican. Cette fois-ci, l’abbé di Gualdo crédite le Saint-Père d’une réelle volonté de nettoyage.

Le prêtre Gualdo dénonce aussi le double discours de l’épiscopat italien, surtout leur insistance sur les «valeurs non-négociables», comme la famille, alors que ces mêmes familles ne peuvent plus vivre décemment avec des maigres salaires. Voici des extrait du – long – article publié :

Dans un diocèse, un évêque va administrer le sacrement de la Confirmation dans une paroisse, ou célébrer la fête du saint patron à lequel une paroisse est dédiée; si l’évêque fait un tour de toutes les paroisses de son diocèse par une visite pastorale, quel curé oserait donner à l’évêque moins de 500 euros comme offrande? Ou comme m’a dit un confrère d’un diocèse du Sud : «Si je ne les avais pas, plutôt me les faire prêtés, mais si mon évêque vient, je ne puis rêver de lui offrir moins de 1000 euros d’offrande, autrement Dieu sait et je sais, que plus tard je vais me faire payer en retard.» Multiplions ce salaire minimum par des dizaines de paroisses et d’instituts religieux et le compte se fait facilement. Et qui, invitant un évêque à prêcher, ou pour une conférence ou un congrès, ne lui donnera pas une généreuse offrande et un ne paiera pas pour ses frais de déplacement? Qui, invitant un évêque à bénir les nouveaux bâtiments d’une fabrique ou le nouveau siège social d’une entreprise, ne laisse pas parfois encore plusieurs milliers d’euros d’offrande? Pour la postérité, quelques cardinaux sont retournés à Rome avec 50 000 euros pour avoir bénis les nouveaux établissements d’une usine de chocolat, un évêque diocésain quelconque est retourné avec 10 000 euros pour avoir arrosé de quelques gouttes d’eau bénite le nouveau siège d’une banque qui ne concède pas de prêts hypothécaires pour la première maison pour les jeunes qui veulent se marier et fonder une famille.

[…]

Si en fait, il existe une société à l’intérieur de laquelle, la richesse est mal répartie et où se trouve la misère jusqu’à l’extravagante opulence – pour ne pas parler du vol – cette société est exactement l’Église catholique apostolique romaine.

Source: Papalepapale
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s