Liturgie : les fameux fruits du concile Vatican II…

Novus Horreur Missae

Novus Horreur Missae Photo tirée de conciliovaticanosecondo.com

[De notre contributeur, Louis Pasquerel, source]

Le poids des mots, le choc des photos. Ce slogan est bien connu de tous, mais dans notre cas seules les photos suffiront, une image valant mieux qu’un long discours. Que les internautes regardent bien ces photos réelles de messes et qu’ils viennent me dire en quoi elles sont catholiques. Cet été encore j’ai assisté à des messes dites de Paul VI (Novus Ordo Missae) ou forme ordinaire du rite romain. Eh bien je suis désolé, mais je ferai deux remarques : d’une, au regard de l’histoire de la liturgie, le missel de Saint Pie V mériterait bien plus cette appellation de « forme ordinaire », le NOM n’ayant que 50 ans d’existence sans continuité avec le missel tridentin et avec des dérives sans nom ; de deux, ces dérives justement font que nous sommes plus en présence de deux rites différents que de deux formes, « le nouvel ORDO MISSAE, si l’on considère les éléments nouveaux, susceptibles d’appréciations fort diverses, qui y paraissent sous-entendus ou impliqués, s’éloigne de façon impressionnante, dans l’ensemble comme dans le détail, de la théologie catholique de la Sainte Messe, telle qu’elle a été formulée à la XXème session du Concile de Trente, lequel, en fixant définitivement les « canons » du rite, éleva une barrière infranchissable contre toute hérésie qui pourrait porter atteinte l’intégrité du Mystère » (Bref examen critique).  Lire la suite

Advertisements