Première messe traditionnelle dans le diocèse de Chicoutimi pour le mouvement Tradition Saguenay

messe saguenay

Célébration de la messe ancienne Photo: Journal de Montréal


Ce dimanche 15 février 2015, entre 25 et 30 personnes se sont réunies pour célébrer la messe du missel de saint Jean XXIII dans un hôtel de Saguenay. La messe fut organisée par le mouvement Tradition Saguenay, une organisation semble-t-il laïque qui tente d’établir une célébration régulière de la messe selon l’ancien rite. Un prêtre de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX), M. l’abbé Pierre Roy, est venu administrer les sacrements.  Lire la suite

Le diocèse de Chicoutimi réagit à l’annonce d’une messe traditionnelle célébrée par la FSSPX

Mgr André Rivest, évêque de Chicoutimi

Mgr André Rivest, évêque de Chicoutimi

Mgr André Rivest, évêque du diocèse de Chicoutimi, au Québec, a réagi à l’annonce de la célébration d’une messe traditionnelle par un prêtre de la FSSPX dans le territoire de son Diocèse. Mgr Rivest rappelle dans son communiqué des faits selon un arrangement qui se veut désapprobateur.

L’évêque de Chicoutimi souhaite mettre en lumière sa désapprobation de la Fraternité sacerdotale saint Pie X (FSSPX) qu’il qualifie comme étant en état de «schisme sacramentel» et comme n’étant «pas en communion avec l’Église catholique». Ces qualifications sont absurdes ne serait-ce de part les égards que Rome a eus envers la FSSPX, la célébration de la messe traditionnelle en des lieux spirituels importants par des prêtres de la FSSPX (sanctuaire de Lourdes, National Shrine aux États-Unis, la basilique Saint-Pierre de Rome), etc. Nous ne réfuterons pas ici les allégations de schisme, allégations qui ont été réfutées par d’autres ici et ici.

Néanmoins, ce que l’évêque de Chicoutimi ne mentionne pas c’est sa tiédeur à appliquer avec générosité le motu proprio Summorum pontificum de 2007 libéralisant la messe traditionnelle. Mgr Rivest s’est opposé à une pétition demandant la célébration du rite ancien. Il plaça ainsi les fidèles attachés au rite ancien dans une position pastorale injuste et difficile. Son orientation de fermeture envers l’ancienne messe est clairement contraire à la volonté du Saint-Père de rejoindre les «périphéries».

Voici la communication du Diocèse en son entièreté: Lire la suite

Réponse des catholiques à la messe satanique à Oklahoma City

Mgr Paul Coakley, archevêque d'Oklahoma City, en procession eucharistique

Mgr Paul Coakley, archevêque d’Oklahoma City, en procession eucharistique

En réponse à la messe satanique qui s’est déroulée dans le centre culturel d’Oklahoma City aux États-Unis le 21 septembre dernier, plusieurs groupes catholiques ont fait réparation pour ce terrible blasphème. L’archidiocèse d’Oklahoma City et son Archevêque, Mgr Paul Coakley, ont organisé une procession eucharistique et une heure sainte de réparation. Dans son homélie, l’Archevêque dénonça l’attaque de forces sataniques contre la ville et rappela la victoire du Christ sur Satan et le péché.  Lire la suite

Communiqué de presse de la FSSPX sur la rencontre entre Mgr Fellay et le cardinal Müller

téléchargement (13)
[ndlr: Voici le communiqué de presse de la Fraternité sacerdotale saint Pie X (FSSPX) concernant la rencontre entre Mgr Fellay et le cardinal Müller. Le ton dénote la même sobriété que celui du communiqué du Saint-Siège.]  Lire la suite

Communiqué de presse du Saint-Siège sur la rencontre entre le cardinal Müller et Mgr Fellay

 

bolletino

 

[ndlr: En attendant un communiqué de la FSSPX, voici celui du Saint-Siège concernant la rencontre informelle d’aujourd’hui entre Mgr Fellay et le cardinal Müller. Le ton du communiqué est plutôt sobre et ne semble pas indiquer de percée significative et ce pour des raisons évidentes de prudence de la part de la FSSPX.]  Lire la suite

Réponse de la FSSPX aux accusations de schisme du diocèse de Pittsburgh

Église Saint-Jacques, Pittsburgh

Église Saint-Jacques, Pittsburgh

Dans un communiqué de presse daté du 31 août 2014, le district américain de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) a répondu aux accusations de schisme faîtes par le Département des Services canoniques du diocèse catholique de Pittsburgh. En effet, le diocèse de Pittsburgh (Pennsylvanie, É.-U.) menaça ses fidèles, via son journal diocésain, que toute participation aux messes de la FSSPX, notamment depuis l’acquisition de l’église Saint-Jacques à Pittsburgh, est matière grave, car la FSSPX est «séparée» de l’Église.

La paroisse locale de la FSSPX recherchait depuis des années une nouvelle église pour ses fidèles, mais ne rencontra qu »hostilité et obstruction de la part du Diocèse. Celui-ci préféra vendre ses églises vides à d’autres religions et confessions chrétiennes plutôt que d’y voir s’installer la FSSPX.

Le langage employé par le Diocèse trahit un manque de cette «pastorale» en vogue ces jours-ci et joue dangereusement avec les mots. Bien sûr une résolution quant au statut canonique de la FSSPX est souhaitable et nécessaire, mais cela n’enlève pas du tout sa catholicité. Alors qu’une «coopération» existe à certains endroits, la messe d’un prêtre de la Fraternité avec ses pèlerins à la basilique Saint-Pierre de Rome le prouve, un tel acharnement ne fait que démontrer que le problème ne se situe pas au niveau du droit canonique, mais bien de la politicaillerie ecclésiastique.

Voici la traduction de la notification du diocèse de Pittsburgh suivi de la réponse du district américain de la FSSPX: Lire la suite

La FSSPX a près de 600 prêtres au 1er juillet 2014

Nombre de prêtres de la FSSPX Source: fsspx.org

Nombre de prêtres de la FSSPX
Source: fsspx.org

Différents graphiques très intéressants ont été publié par le site de la Fraternité sacerdotale saint Pie X (FSSPX). La page «présentation»  fait état du nombre de prêtres au sein de la Fraternité: ils y sont 589 en date du 1er juillet 2014.

La prépondérance du district de France est incontestée et ce même par le district des États-Unis. Seule ombre au tableau du district de France: le nombre de séminaristes. Le supérieur sortant du District, M. l’abbé Régis de Cacqueray, y avait fait référence dans une entrevue à propos de ses deux mandats à la tête du district français. Malgré sa taille moindre en nombre de prêtres (45% du nombre de prêtres français), les États-Unis ont presque autant de séminaristes que la France. C’est d’ailleurs ce qui est derrière la campagne de financement pour un nouveau séminaire en Virginie, celui de Winona étant trop petit pour y accueillir toutes les vocations.  Lire la suite