Le commissaire Volpi ferme un autre monastère des Franciscains de l’Immaculée

L'église Saint-Pascal maintenant fermée des Franciscains de l'Immaculée

L’église Saint-Pascal maintenant fermée des Franciscains de l’Immaculée

(Rome) Le commissaire apostolique, le Père Fidenzio Volpi, ferme avec le concours du secrétaire général, le Père Alfonso Bruno, une autre maison des Franciscains de l’Immaculée (FI). Le monastère de Saint-Pascal situé dans la ville italienne de Bénévent à quelques 40 kilomètres de la maison généralice de l’Ordre à Frigento (diocèse d’Avellino) est maintenant fermé.

La décision est symbolique. À Bénévent, un décret fut signé le 22 juin 1990, la veille de la fête du Sacré-Cœur, par l’archevêque Carlo Minchiatti pour l’érection de l’Ordre en ordre de droit diocésain. Ainsi, la solennité du Sacré-Cœur est l’anniversaire de fondation des Franciscains de l’Immaculée. En ce dimanche de 1990, 30 moines professèrent leurs vœux. 

Le monastère de Saint-Pascal a existé pendant de nombreuses années. La pastorale auprès des fidèles s’y faisait selon le nouveau rite, mais vit, avec la promulgation de Summorum Pontificum, le développement d’une pastorale selon l’ancien rite. À la célébration quotidienne de la messe traditionnelle s’ajoutait l’Adoration eucharistique journalière.

La présence des Franciscains de l’Immaculée et leur apostolat étaient très précieux, car autrement aucun autre religieux ou prêtre ne célèbre le rite ancien dans l’archidiocèse de Bénévent.

Avec l’administration provisoire, les fidèles beneventani furent privés des rites traditionnels alors que les prêtres de l’Ordre avaient reçu l’interdiction de célébrer l’usus antiquior. Maintenant, ils sont aussi privés de leur Ordre dont les origines canoniques proviennent de Bénévent.

Un fidèle de l’archidiocèse de Bénévent écriva au blogue Messa in latino: «Cela soulève la question suivante: est-ce que la réforme dont s’enorgueillit le Commissaire, est vraiment destinée à faire l’Ordre revenir à son ‘charisme originel’, c’est-à-dire, à des monastères fermés, à des fidèles abandonnés à la confusion doctrinale rampante dans le Diocèse où les gens ont plus besoin que jamais de soins pastoraux pour leur salut?»

Source: Eponymous Flower
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s