Pie X est mal compris, selon le Président du Comité pontifical des sciences historiques

Saint Pie X

Saint Pie X

Dans une entrevue un peu abasourdissante donnée par le Président du Comité pontifical des sciences historiques, le Père Bernard Ardura, à l’agence de nouvelle catholique Zenit, le premier déclara que le pape Pie X est mal compris aujourd’hui. Le Père Ardura affirme que le pontificat de Pie X fut obscurci par sa lutte contre le modernisme au détriment de son caractère «réformateur» et «moderne».

C’est faire un traitement déshonnête des écrits du saint Pape; une lecture un tant soit peu attentive d’E Supremi (1903) mettra à jour le soi-disant caractère réformateur de Pie X, «tout restaurer en Christ», c’est-à-dire un non à la séparation moderne de l’Église et de l’État, non à un clergé qui enseigne des doctrines complaisantes, non à la modernité républicaine héritière des Lumières. La réforme pienne n’est pas une adaptation de l’Église à la modernité, mais une adaptation du monde, une soumission du monde à la souveraineté du Créateur pour paraphraser les mots du Souverain Pontife dans son encyclique de 1903.

Voici quelques extraits de l’entrevue de l’agence Zenit dont l’original est en anglais:

«[Le Père Ardura: …] Durant son pontificat, il fut un réformateur très important, mais entre ses activités de réformes il eut aussi à intervenir sur les questions reliées à la doctrine alors qu’il faisait face à un mouvement difficile appelé modernisme. Et sa condamnation du modernisme a obscurci les éléments positifs de son ministère. On se souvient de lui comme d’un Pape de la condamnation, mais à la place il était véritablement un très grand réformateur, un grand innovateur. Oui, il a condamné le modernisme, mais en fait, il était très moderne, ce qui est évident de par ses réformes.

[…]

Zenit: Notez-vous des similitudes entre Pie X et le pape François?

Père Ardura: Il y en a. Il y a en a absolument de par les ressemblances entre les deux hommes. Mais nous ne devons pas oublier qu’un siècle entier les sépare. Donc les contextes sont très différents. Mais il est vrai que Pie X et le pape François se concentrent beaucoup sur la qualité de la vie des chrétiens, laïques, prêtres et évêques; la qualité de vie nécessaire pour rendre témoignage de l’Évangile. Donc, sur cette question, ils partagent l’opinion selon laquelle tout ce qui peut être réformé devrait l’être. Les deux ont aussi la capacité de distinguer ce qui est accessoire de ce qui est essentiel. 

J’aimerais que cette journée soit une contribution pour faire découvrir la personnalité riche et les grands travaux réformateurs de saint Pie X. 

Il est un pape qui n’est pas très bien connu et qui est d’une certaine manière mal-connu. Ainsi donc, nous voulons apporter cette contribution pour mieux le faire connaître et comprendre.

Zenit: Pourquoi croyez-vous qu’il fut mal compris?

Père Ardura: Il est devenu mal compris et toutes ses bonnes œuvres réformatrices ne reçurent pas le crédit qui leur revenaient à cause de la question du modernisme. Donc, avec sa condamnation du modernisme, il devint mal compris par plusieurs comme étant un Pape qui ne comprenait rien, mais ce n’était pas vrai.»

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s