Sur le traditionalisme radical

[Par M. Patrick Archbold]*

Quand nous décidons si le clair désir pour un enseignement et une praxis catholiques traditionnels et authentiques, et une vigilance à leur endroit, est radical nous devons considérer la question plus en profondeur et non rester en surface.

Quand des évêques négligent de protéger la doctrine catholique – et souvent ils échouent – nous devons sentir la douleur d’un tel échec et nous devons accompagner ceux qui ont été négligés dans leur bon droit et leur patrimoine et non pas les condamner. Ce n’est pas assez que de condamner les réactions excessives et l’hyper-vigilance, nous devons leur montrer de la charité. Nous devons admettre que nous, l’Église, les avons souvent négligés. Nous avons à maintes reprises négligé de leur accorder leurs droits et nous avons, de diverses manières, négligé d’être généreux à leur égard.

Tant dépend de la manière dont on interprète les textes du IIe concile du Vatican. La question n’est pas de changer la doctrine, mais d’aller en profondeur, de s’assurer que les efforts pastoraux tiennent compte de la situation des gens et de ce que les gens peuvent faire et croire.

Ceci est le long chemin que doit emprunter l’Église. La foi est dans une «sérieuse crise» en ce que plusieurs gens ne reçoivent plus la foi authentique. Nous devons donner une réponse et cette réponse ne peut plus être «passez à autre chose» ou «allez vous en». Nous devons y réfléchir profondément. L’on doit à tout prix éviter de rester à la surface.

Aussi longtemps que le vrai problème de ces pauvres âmes [qui ne reçoivent pas la foi authentique] ne sera pas résolu par un rejet du modernisme rampant et par l’acceptation de ce qui a été tenu pour sacré et qui ne peut jamais être considéré comme nuisible, aucune solution ne pourra être trouvée pour ces problèmes.

Source: Creative Minority Report
Traduction: Notions romaines

*À NOTER que nous ne souscrivons pas à l’approche «pastorale» maladroitement formulée de l’auteur. Néanmoins, la reconnaissance d’un néo-conservateur de l’injustice faite aux traditionalistes et la carte blanche des libéraux sont dignes de mention et explique la reproduction de cet article sur Notions romaines.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s