Le cardinal Burke sur le programme du Pape François

Son Éminence le cardinal Burke

Son Éminence le cardinal Burke

Dans un article de l’Osservatore romano, relayé par le blogue In Caelo et in Terra, le cardinal Burke nous donne quelques réflexions sur le programme du Pape François. Le ton du Cardinal a drastiquement changé passant d’un prudent et diplomatique roulement d’épaules il y a quelques temps (propos que nous avions rapportés ici) à une acclamation avec teintes de panégyrique. Il semble que le cardinal Burke ait trouvé un cadre interprétatif pour bien saisir les mots et les actions du Pape François. Voici quelques extraits traduits par Notions romaines:

«Clairement, les mots et les actions du Saint-Père requièrent, de notre part, un cadre interprétatif approprié si nous voulons comprendre correctement ce qu’il entend enseigner. 

[…]

Le Pape François a clairement réaffirmé l’enseignement moral de l’Église en accord avec sa tradition ininterrompue. Alors que veut-il que nous comprenions à propos de son approche pastorale en général? Il me semble qu’il veut premièrement que les gens mettent de côté tout obstacle qu’ils peuvent inventer pour ne pas répondre avec la foi. Il veut par-dessus tout qu’ils voient le Christ et qu’ils reçoivent son invitation personnelle à être un avec Lui dans l’Église. 

Le Saint-Père, il me semble, souhaite écarter tout obstacle concevable que les gens aient pu inventés pour ne pas répondre à l’appel universel de Jésus-Christ à la sainteté. Nous connaissons tous ces individus qui disent:  »oh, j’ai arrêté de venir à l’Église à cause de l’enseignement de l’Église sur le divorce » ou  »je ne pourrais jamais être catholique à cause de l’enseignement de l’Église à propos de l’avortement ou de l’homosexualité ». Le Saint-Père leur demande de mettre de côté ces obstacles et d’accueillir, sans aucune excuse, le Christ dans leurs vies. Une fois qu’ils auront compris l’amour incommensurable du Christ, vivant pour nous dans l’Église, ils seront capables de résoudre ce qui les troublait à propos de l’Église, Son Corps mystique et l’enseignement de celle-ci.

Certainement, les personnes dont le cœur est endurci contre la vérité auront une lecture très différente de l’approche du Pape François, affirmant qu’en fait, il entend abandonner certains enseignements de l’Église que notre culture, totalement sécularisée, rejette. Leur fausse louange de l’approche du Saint-Père tourne en ridicule le fait qu’il est le successeur de saint Pierre, totalement ancré dans les Béatitudes et que donc, avec une humble confiance en Dieu seul, il rejette l’acceptation et la louange du monde.»

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s