Propos de l’évêque de Trêves: une nouvelle éthique sur la sexualité

Mgr Stephan Ackermann, évêque de Trêves (Allemagne)

Mgr Stephan Ackermann, évêque de Trêves (Allemagne)

Les catholiques de Trêves qui maintiennent les enseignements de l’Église catholique ont de la difficulté à trouver du soutien de la part de leurs pasteurs en Allemagne. Plusieurs évêques germanophones ont, il apparaît, fermement résolu encore une fois de changer les enseignements moraux de l’Église. Le quotidien Rhein Main Presse a rapporté les propos de l’évêque de Trêves, Mgr Stephan Ackermann, à l’effet que cela ne cadre plus avec les temps présents de dire «qu’un mariage après le divorce est considéré comme un état permanent de péché mortel». 

Quant à la contraception, l’évêque plaida l’ignorance et affirma: «la distinction entre la contraception naturelle et artificielle est aussi d’une certaine manière artificielle. J’ai bien peur de croire que personne ne comprend plus la distinction…» Mgr Ackermann fit aussi des larges concessions au sujet de l’homosexualité. Selon les Saintes Écritures, qui y référent comme une vilaine abérration (voir Gén. 19:1-29, Romains 1:24-27, 1 Cor 6:10, 1 Tim. 1:10), la tradition de l’Église a toujours déclaré que «les actes homosexuels sont désordonnés». Pour Mgr Ackermann, ceci apparaît comme une idée dépassée. Selon le quotidien, il a affirmé, et ce malgré les enseignements clairs de l’Église, «que l’image chrétienne de l’homme est basée sur la polarité des sexes, mais nous ne pouvons pas dire que l’homosexualité n’est pas naturelle.»

Source: Eponymous Flower
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s