Le cardinal O’Brien entrevoit du changement avec le Pape

Le cardinal Edwin F. O'Brien

Le cardinal Edwin F. O’Brien

[Par M. George Matysek, Jr.]

Edwin Cardinal O’Brien ne sait pas ce qui va sortir du Synode sur la famille au mois d’octobre, mais l’ancien archevêque de Baltimore croit que ce sera de grande importance.

«Attachez votre ceinture», a dit le Cardinal lors d’un rassemblement de séminaristes et des professeurs de l’université et séminaire St. Mary’s de Roland Park le 27 janvier dernier. «Je crois que le Pape François veut bouger un peu les choses et permettre aux gens de poser des questions. Je ne crois pas qu’il y aura des changements de doctrine, mais plutôt un changement de ton et nous pourrions peut-être voir certaines modifications disciplinaires.»

Ces modifications pourraient inclure des ajustements dans les procédures d’annulation [de mariage], a dit le cardinal O’Brien. 

«Je crois que la plupart des évêques sont vraiment préoccupés d’avoir un rôle trop important dans le processus», a-t-il dit.

Les commentaires du cardinal O’Brien faisaient partie d’une allocution qui toucha plusieurs sujets comme la retraite du Pape Benoît XVI, l’élection du Pape François et la manière dont ce dernier a gouverné l’Église durant sa première année.

S.S. François

S.S. François

Le cardinal O’Brien, Grand Maître de l’Ordre équestre du Saint-Sépulcre de Jérusalem, était présent dans la salle alors que le Pape Benoît XVI annonça sa démission en 2013. Le Cardinal faisait aussi parti du conclave qui élut le nouveau pape.

Quand il était à la tête de l’archidiocèse de Buenos Aires, le futur Pape François agissait avec la Curie qui gouverne l’Église comme un outsider, a dit le cardinal O’Brien, une expérience qui a façonné son interaction avec la Curie lorsqu’il devint Pape.

«Il a vu ses forces et ses faiblesses», a dit le cardinal O’Brien, notant que la constitution d’un conseil de huit cardinaux d’à travers le monde par le Pape indique que celui-ci croit avoir besoin de conseillers à la fois au sein même de la Curie qu’à l’extérieur de celle-ci.

La principale tâche du conseil des cardinaux, a dit le Cardinal, est de «réécrire complètement l’administration centrale de l’Église catholique». Le Cardinal a dit que la Curie aura dorénavant à développer des rapports avec le conseil des cardinaux.

«Je crois que d’ici un an, nous ne reconnaîtrons plus la structure, car il y aura d’ici là tellement de changements qui se seront produits» a dit le cardinal O’Brien. «Peut-être les dirigeants de certaines conférences épiscopales seront impliqués. Je ne sais pas. Mais nous le serons vers la fin février parce que le groupe des Huit se rencontrera à nouveau et formulera des recommandations formelles.»

Source: Catholic Review
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s