«L’hiver chrétien»; un éditorialiste de La Presse dénonce la persécution des chrétiens

Mario Roy, un éditorialiste du journal séculier La Presse, est un athée convaincu, n’hésitant pas à dénoncer la religion à la manière de protagonistes du Nouvel athéisme (Dawkins, Hitchens, Harris), quoique sans les éclats de violence. Alors que règle générale, les médias séculiers occidentaux font preuve d’un silence total sur la persécution des chrétiens, à tel point que l’on se demande si c’est par exprès, Mario Roy quant à lui dénonce la persécution chrétienne dans le monde. Il dénonce aussi, quoique faiblement, le silence occidental. Néanmoins, nous reconnaissons que M. Roy est conséquent et que malgré son aversion pour la religion, il en a une plus grande pour la violence. La pièce vaut la peine d’être lue en entier. Voici un extrait:

Rappelons le carnage à la Cathédrale Notre-Dame du Sacré-Coeur de Bagdad, en 2010, qui avait coûté la vie à une cinquantaine de fidèles. Depuis ce temps en particulier, les chrétiens désertent l’Irak. Ils ne seraient plus qu’environ 300 000 aujourd’hui, quatre ou cinq fois moins que sous Saddam Hussein – et il est difficile de prétendre que ceux qui fuient souffrent d’islamophobie.

Mais où se réfugier?

Le territoire irakien est presque entièrement cerné par l’Iran, la Syrie et l’Arabie saoudite, qui comptent parmi les plus dangereusement hostiles à la chrétienté. Et des douze contrées où la foi chrétienne est la plus persécutée, onze sont officiellement musulmanes ou assaillies par l’islamisme radical (l’exception étant la Corée du Nord), selon l’ONG Portes ouvertes.

L’organisme craint qu’au Printemps arabe, ait succédé un «hiver chrétien».

***

Face à cela, il ne se trouve à peu près personne en Occident pour dénoncer la christianophobie. De sorte que celle-ci opprime et tue dans un silence d’autant plus assourdissant que «les chrétiens ne font pas partie d’un clan pouvant les défendre et ne sont pas susceptibles de réagir violemment», constate encore Portes ouvertes en donnant l’Irak en exemple.

De fait, ce silence prévaut même dans le cas des pires exactions.

Sait-on suffisamment que 75% des persécutions religieuses dans le monde sont dirigées contre des chrétiens? A-t-on beaucoup déploré le massacre de 1000 villageois chrétiens survenu il y a à peine quelques jours en Centrafrique? Ou, deux mois plus tôt, l’attentat commis par deux kamikazes aux portes d’une église pakistanaise et qui a fait 80 morts? […]

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s