Nouvelles sanctions contre les Franciscains de l’Immaculée

Médaille commémorant la suppression des Jésuites en 1773 par Clément XIV

Médaille commémorant la suppression des Jésuites en 1773 par Clément XIV

Dans une autre lettre (la première étant discutée ici), cette fois-ci destinée aux membres des Franciscains de l’Immaculée, publiée en anglais dans la Corrispondenza romana, le commissaire apostolique Volpi, qui a remplacé le fondateur de l’ordre des Franciscains de l’Immaculée (FI), a ajouté de nouvelles sanctions contre l’Ordre.

Il est clair que l’intervention émanait du Pape François lui-même, comme Volpi l’exprime en disant «être obéissant au Saint-Père». Plus loin, il mentionne que la lourde l’intervention contre les FI a été ordonnée «directement par le Pape». Voici quelques passages traduisant bien les dures paroles avec lesquelles le commissaire Volpi dénonce les FI: 

C’est avec le plus grand désarroi que j’ai été témoin de désobéissance et d’entraves à mon travail, en plus d’une attitude de suspicion et de critique envers la Sainte Mère l’Église, jusqu’au point de l’accuser calomnieusement de «détruire le charisme» par l’entremise de ma personne.

J’ai aussi pu constaté, au sein de plusieurs, un manque de liberté et de responsabilité de pensée et d’action. L’Institut est imprégné par la peur et une «terreur révérencielle» des autorités qui ont été déposées.  

Plus loin, le commissaire Volpi a ordonné de nouvelles sanctions contre les Franciscains de l’Immaculée. Ces sanctions, sans précédent contre des ordres religieux, surtout les ordres libéraux, ont été prises contre un des ordres les plus fidèles à la Sainte Mère l’Église.

1. Le STMI [la maison d’études des FI] est suspendu jusqu’à nouvel ordre, ainsi les études y sont interrompues. […]

2. Les ordinations diaconales et à la prêtrise sont suspendues pour un an. De plus, les candidats à l’ordination de l’Ordre qui sont en formation doivent personnellement souscrire à une acceptation formelle des points suivants:
*La Novus Ordo [i.e. la nouvelle messe] comme l’expression authentique de la tradition liturgique de l’Église […]
*Les documents du concile de Vatican II, en accord avec l’autorité qui leurs est accordée par le Magistère.

3. Chaque religieux dans l’Institut, doit exprimer clairement et formellement et par écrit son intention de continuer à cheminer au sein de l’Institut des Frères franciscains de l’Immaculée, selon la charisme francisco-marial, dans l’esprit de saint Maximilien Kolbe et selon les directives concernant la vie religieuse contenues dans les documents du concile de Vatican II. 

Source: Corrispondenza romana
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s