Notes liturgiques sur l’Immaculée Conception

L'Immaculée Conception Image: catholictradition.org

L’Immaculée Conception
Image: catholictradition.org

Nous reproduisons ici un extrait d’un article du NewLiturgicalMovement qui explique en quelque sorte cette espèce d’incongruité de la nouvelle messe pour laquelle la fête de l’Immaculée Conception a été déplacée à lundi. Selon le rite ancien, la fête de l’Immaculée Conception était dimanche dernier le 8 décembre et avait précédence sur le deuxième dimanche de l’Avent qui n’était que commémoré. La nouvelle messe reprend ainsi un usage ancien, une occurrence étrange qui se produisait entre 1854-1911.

Cette année, la fête de l’Immaculée Conception tombe sur un dimanche. Dans la forme ordinaire du rite romain, tous les dimanches de l’Avent ont précédence sur toutes les fêtes et c’est ainsi que l’Immaculée Conception se retrouve déplacée au lundi le 9 décembre. Cette date est la date traditionnelle pour la fête dans le rite byzantin, dans lequel rite cette fête est appelée «la Conception de sainte Anne, Mère de la «Theotokos». Dans le missel et le bréviaire de 1962, la même précédence est accordée aux dimanches de l’Avent, à l’exception de l’Immaculée Conception qui a précédence quand le deuxième dimanche de l’Avent et la fête coïncident. Ceci représente un changement des rubriques attachées à la réforme de saint Pie X, selon laquelle toute fête de très grand rang (deux fois le rang d’une fête de I° classe, selon la terminologie ancienne) a précédence sur les deuxième, troisième et quatrième dimanches de l’Avent, ainsi que Septuagésime, Sexagésime et Quinquagésime.

Toutefois, avant la réforme de 1911, ces six dimanches (et aussi le deuxième, troisième et quatrième dimanche du Carême) ne pouvait être tronqués que par les fêtes des saints patrons ou titulaires ou la fête d’une dédicace. Évidemment, la Vierge Marie était honorée comme sainte patronne d’innombrables églises, diocèses et ordres religieux sous le titre d’Immaculée Conception. Ailleurs, toutefois, la fête aurait été transférée à un autre jour que le dimanche. De plus, dans un bréviaire romain imprimé en 1884, nous trouvons la rubrique suivante : «Si cette fête tombe sur le deuxième dimanche de l’Avent, elle est transférée au lundi suivant». Nous trouvons cette rubrique 30 ans après que le bienheureux Pie IX ait prononcé dogmatiquement l’Immaculée Conception en 1854 et plus de 20 ans après la promulgation d’un nouvel office et messe pour la fête en 1863. En cela, la pratique de la réforme post-conciliaire est un retour à une coutume qui était encore en usage même durant la première décennie du XXe siècle. (En reculant plus loin encore dans l’histoire, les rubriques originales de la réforme de saint Pie V interdisaient la précédence de n’importe quelle fête sur les dimanches de l’Avent).  

Source: NewLiturgicalMovement
Traduction: Notions romaines

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s